L’inauguration du rassemblement annuel du GCU à Sarzeau

Je suis heureux d’avoir participé à l’inauguration du rassemblement annuel du GCU à Sarzeau.
Le GCU porte des valeurs qui me sont chères : la solidarité, la convivialité, la laïcité.
Cette association démontre que l’engagement associatif est loin de s’éteindre. Ils réussissent à faire vivre depuis 1937 une centaine de campings en autogestion. L’implication des bénévoles dans leur fonctionnement au quotidien mérite être saluée. Ils ne se contentent pas de parler d’autogestion, ils partagent toutes les tâches et tous les règlements. Ils assument toutes les responsabilités et s’opposent à l’individualisme rampant qui ronge notre société.
Continuez de faire vivre le camping autrement.

Soutien de l’action Les vacances en famille du Secours Catholique



Le Secours Catholique propose chaque année à des familles de partir en vacances dans le cadre de l’opération Les vacances en famille.

Accompagné de Madame GRENIER et de Madame NOELLEC, membres du secours catholique, j’ai visité une des trois caravanes acquises cette année par l’association morbihannaise pour accueillir les familles. Les anciennes étant devenues vétustes, il était important d’en acquérir de nouvelles pour pouvoir poursuivre l’action.

Au camping des Sables blancs à Plouharnel, les familles sont accueillies pour quinze jours par des bénévoles très impliqués et disponibles. Originaires de l’Oise, du Havre ou du Morbihan, elles peuvent profiter pleinement de la plage, des activités proposées par le camping et des sorties qui leur sont offertes par les bénévoles.

Je suis heureux d’avoir permis, à travers ma réserve parlementaire, l’achat de ces trois caravanes. 40% des familles ne partant pas vacances, il est important de soutenir les initiatives comme celles-ci.

Le plan de soutien à l'élevage français

Ces derniers jours s’est exprimée la souffrance d’un monde agricole en crise. Si les difficultés de ce secteur ne sont pas nouvelles, des mesures d’urgence devaient être prises afin de répondre aux attentes des éleveurs. Je tiens à saluer le Ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll, dont le volontarisme est un exemple à suivre.
Le gouvernement avait pris en compte la nécessité d’augmenter les prix afin que les éleveurs ne vendent pas à perte et avait négocié avec les différents partenaires dans ce but en juin dernier. Le prix du porc a désormais atteint le prix demandé par les éleveurs.
Une série de mesures ont de plus été présentées mercredi dernier. L’Etat et le Crédit agricole s’engagent tout d’abord à restructurer les dettes agricoles, qui étouffent aujourd’hui les agriculteurs. La Banque Publique d’Investissement va de plus octroyer aux entreprises du secteur de l’élevage 500 millions d’euros de crédits bancaires de trésorerie afin de soutenir l’investissement.

Lire la suite : Le plan de soutien à l'élevage français