En circonscription

Stéphane TRAVERT, Ministre de l’agriculture, était hier en déplacement dans le pays de Vannes. Au cours de sa prise de parole, en clôture du congrès de la Fédération nationale des producteurs de lait, il a rappelé l’objectif du Gouvernement : « que les agriculteurs puissent vivre dignement de leur travail et notamment dans la production de lait. Cela passe par une inversion de la contractualisation. Demain, pour que les agriculteurs soient payés au juste prix, on partira du prix de revient du producteur ». Le Ministre les a aussi invités à se regrouper pour rééquilibrer le rapport de force.
Le Ministre s’est ensuite rendu au GAEC de Ponthomas à Theix-Noyalo, une exploitation familiale avec quatre associés principalement accès sur la production laitière. Il a pu discuter avec eux de l’intérêt des structures familiales et de la nécessité de séparer la partie conseil et la partie achat pour un exploitant.

La visite du site de la COVED, filiale de Paprec group à Theix-Noyalo, a été l’occasion d’échanger avec les responsables de l’Ouest sur les bénéfices économiques, sociaux et environnementaux du recyclage, sur l’économie circulaire et sur la législation à venir en matière de tri sélectif.

Avec 41 de mes collègues parlementaires, nous avons écrit à Nicole BELLOUBET, Ministre de la justice, pour éviter la séparation de la Loire-Atlantique du ressort de la Cour d'Appel de Rennes.

" Madame la Garde des Sceaux,

Nous nous permettons d’attirer, en notre qualité de parlementaires, votre plus grande attention sur la question de la réforme de l’organisation territoriale des juridictions et, plus particulièrement, sur le cas de la Bretagne, pour laquelle une réflexion est actuellement en cours dans le cadre des « Chantiers de la Justice » que vous avez lancés en octobre dernier à Nantes.

Dans le cadre de la réforme de l’apprentissage, j’ai rencontré le Président et le Directeur de la Chambre des métiers et de l’artisanat de Vannes.
La transformation de l’apprentissage s’inscrit dans la modernisation de notre modèle social. Cette refonte est indispensable car personne ne peut se satisfaire de la situation actuelle. Le potentiel de l’apprentissage pour l’emploi des jeunes est largement inexploité. Aujourd’hui, en France, 1,3 million de jeunes ne sont ni en emploi, ni en formation, ni en études. Seuls 7 % d’entre eux sont en apprentissage, contre 15 % dans les pays européens où le taux de chômage est bas.

Page 1 sur 4

Consultez la dernière lettre d'information

Les communes de la première circonscription du Morbihan

voir la carte de la circonscription

Suivez Hervé Pellois