Hervé PelloisDéputé de la 1ère circonscription du Morbihan depuis 2012, je suis âgé de 66 ans, marié  et père de trois enfants. Fils d’agriculteur, je suis ingénieur agronome de profession. Arrivé à Saint-Avé en 1977, j’ai eu à cœur de m’investir à la fois dans mon métier à la Chambre d’Agriculture et dans la vie publique, que ce soit sur le plan associatif ou politique.

Élu conseiller municipal en 1983 et maire de Saint-Avé de 1989 à 2014, dans une commune à l’époque classée « à droite », je sais que rien n’est impossible dans une élection. Pour cela, il faut s’investir au quotidien, défendre ses idées et réaliser ses projets. Ce fut le sens de mon engagement pendant 30 ans à Saint-Avé, aidé en cela par une équipe unie et des personnels très attachés au service public. J'ai abandonné mon mandat de maire en 2014 afin de ne pas cumuler différentes fonctions électives et pour me consacrer pleinement au travail parlementaire.

De 1999 à 2001, j’ai également siégé à la Région Bretagne comme conseiller régional, avec Jean-Yves Le Drian, alors leader de l’opposition. J'ai ensuite été élu conseiller général du canton de Vannes Est en 2001, puis réélu en 2008. J’ai à ce titre assuré la Présidence du groupe de gauche du Conseil général jusqu’en juin 2012, date de mon élection en tant que Député. Ce mandat local, outre la connaissance du département qu’il m’a apporté au fil des années, m’a donné une vision globale des enjeux de notre département et de notre circonscription.

Conseiller de Vannes Agglo et vice-président en charge du développement économique jusqu’à 2008, j’ai toujours eu à cœur d’œuvrer pour faciliter les implantations d’entreprises et de travailler avec les entreprises locales au sein de Vannes Innovation Promotion Expansion (Vipe).

Secrétaire de la commission des affaires économiques sous la précédente législature (2012-2017), je me suis notamment investi dans la lutte contre le gaspillage alimentaire et en faveur d'une agriculture plus respectueuse de notre environnement.

Faisant le choix d'élargir mon regard et mes missions de compétence, je serai pour les cinq années à venir membre de la commission des finances, de l'économie générale et du contrôle budgétaire. Chargée d'examiner les lois de finances, la commission a un champ d'activité très large qui s'étend à tous les thèmes (agriculture, aménagement du territoire, logement et environnement...). Elle a vocation à traiter les aspects fiscaux et financiers de la législation et dispose de prérogatives particulières en matière de contrôle budgétaire.

Vous pouvez compter sur moi pour les cinq années à venir pour rester à votre écoute et être votre relais auprès du gouvernement et d'Emmanuel Macron.